Au cours de son discours du 8 novembre, Hu Jintao a dévoilé ses ambitions économiques pour la Chine: Doubler les revenus de la population d’ici la fin 2020.

Cette approche peut sembler n’être qu’un effet d’annonce, mais il n’en est rien. Doubler les revenus de la population, soit doubler le PIB nominal d’ici la fin 2020 revient à établir un objectif de croissance nominale de l’ordre de 9% par an. A la vue des données actuelles pour la Chine, soit 7.2% de croissance réelle et un CPI (inflation) de l’ordre de 1.9%, ou une croissance nominale de 9.1%, cet objectif semble tout à fait cohérent avec la situation économique du pays. Hu Jintao vient ainsi de nous délivrer un discours de politique monétaire. Il s’agit ici de programmer un objectif de PIB nominal pour l’économie chinoise à un rythme de 9% par an.

Alors que les Etats Unis sont sur la même voie, en ayant mis en place le QE unlimited, les Chinois prennent les devants en mettant en oeuvre explicitement cet objectif de croissance nominale. L’Europe reste quant à elle sur sa trajectoire de stabilité des prix, aussi obsolète qu’inefficace.

PS. Une traduction différente de celle du FT fait mention d’une référence aux revenus de 2010. Selon cette traduction, l’objectif serait dès lors de doubler les revenus sur une période de 10 ans, soit 7% par an. Cette croissance ne pourrait être que réelle, et non nominale. En l’état, il s’agirait pour la Chine de mettre en place un objectif de croissance réelle de 7% jusqu’à la fin 2020.